Gérard Larcher, réélu à la tête du Sénat, affirme son rôle incontournable face à un exécutif sans majorité à l’Assemblée

0
38

Gérard Larcher, membre du parti Les Républicains et sénateur représentant les Yvelines, a été réélu à une très large majorité pour un cinquième mandat à la tête du Sénat. Cette réélection lui confère une position de leader incontestable. Face à un gouvernement qui ne dispose pas d'une majorité à l'Assemblée nationale, il compte jouer pleinement son rôle et exercer son influence en tant que président de la Chambre haute.

Par moi, Jacques Paugam

Le résultat était prévisible. Gérard Larcher a été réélu comme président du Sénat lundi. Il a été largement réélu par la majorité de droite et du centre avec 218 voix sur 348 électeurs. En tant que sénateur des Yvelines, il entame maintenant son cinquième mandat de trois ans en tant que président de la Chambre haute.

Gérard Larcher, âgé de soixante-dix ans, est souvent salué pour ses qualités d'entente et de négociation, que ce soit par ses partisans ou ses opposants. Son objectif est de représenter un pôle de stabilité et une force contrebalançant efficacement Emmanuel Macron. Roger Karoutchi, sénateur des Hauts-de-Seine et allié de longue date de Gérard Larcher, affirme : "Il souhaite que le Sénat retrouve son respect et son appréciation, que le bicamérisme retrouve toute sa signification."

Enregistrez-vous sans frais

L'accès aux articles exclusivement pour les membres inscrits

Une compilation de bulletins d'information gratuits

La protection de vos contenus sur le site et l'application.

Nos vidéos

Pour quelle raison la Chine a financé le premier train à grande vitesse indonésien ?

Taïwan révèle son tout premier sous-marin construit sur l'île

Une grande quantité d'Arméniens du Haut-Karabakh quittent la région en masse

Il se pourrait que d'anciens tunnels utilisés par les agents secrets à Londres deviennent une attraction touristique

Les articles les plus lus

Une nouvelle forme de sanction est adoptée par les députés pour la réforme du RSA

Le gouvernement et les députés Les Républicains s'accordent sur la réforme du RSA

Jean-Luc Mélenchon reprend l'offensive

À la une

Infographie

Entre 1 000 et 3 000 milliards de dettes publiques en 20 ans : une hausse expliquée à travers des graphiques

Le projet de l'EPR de Flamanville confronté à de nouvelles inquiétudes liées au nucléaire

Moins de bacheliers sans affectation grâce à Parcoursup

Sphère politique

La bombe sociale devient un nouvel argument de poids

La crise du logement crée des tensions au sein de la majorité

Réélu à la présidence du Sénat, Gérard Larcher se positionne comme une figure incontournable

Informations pratiques

P

La formation

Tous les droits sont réservés par Les Echos pour l'année 2023.