Gérard Larcher réélu à la présidence du Sénat pour un cinquième mandat, un contrepoids face à l’exécutif

0
25

Gérard Larcher, membre du parti Les Républicains et sénateur des Yvelines, a été réélu avec une large majorité pour un cinquième mandat en tant que président du Sénat. Il est déterminé à jouer pleinement son rôle face à un gouvernement qui n'a pas de majorité à l'Assemblée nationale.

Par Jacques Paugam

Ch

Le résultat était prévisible. Gérard Larcher a été réélu sans surprise lundi en tant que président du Sénat. Avec un large soutien de la majorité de droite et du centre, il a obtenu 218 voix sur 348 électeurs. Ce sénateur des Yvelines entame ainsi un cinquième mandat de trois ans à la tête de la Chambre haute.

Le septuagénaire, dont ses capacités à négocier et son apparence ronde sont admirées tant par ses partisans que par ses opposants, désire représenter un point d'ancrage stable et un contrepoids efficace face à Emmanuel Macron. Roger Karoutchi, sénateur des Hauts-de-Seine et allié de Gérard Larcher, affirme : "Son objectif est de restaurer le respect et l'appréciation du Sénat, et de redonner tout son sens au bicamérisme".

Inscrivez-vous sans frais

L'accès aux articles exclusivement pour les membres enregistrés

Une compilation de bulletins d'information gratuits.

La protection de vos contenus sur le site et l'application.

Nos vidéos

Quelles sont les raisons derrière le financement de la Chine pour le premier train à grande vitesse en Indonésie ?

Le tout premier sous-marin construit à Taïwan est maintenant révélé.

En raison du conflit en cours, de nombreux habitants du Haut-Karabakh en Arménie fuient massivement la région.

Il existe une possibilité que d'anciens tunnels utilisés par des agents secrets à Londres deviennent une attraction touristique.

Les articles les plus populaires

Les députés ont approuvé une nouvelle forme de sanction dans le cadre de la réforme du RSA.

Le gouvernement et les députés de la droite se sont mis d'accord sur la réforme du RSA.

Jean-Luc Mélenchon reprend la bataille.

En vedette

Infographie.

De 1 000 à 3 000 milliards de dettes publiques en 20 ans : explication de l'augmentation en graphiques

Le projet EPR de Flamanville est menacé par des problèmes liés à l'énergie nucléaire

Moins de bacheliers sont sans affectation grâce à Parcoursup

La crise du logement crée des tensions au sein de la majorité politique

La bombe sociale devient un argument d'autorité

Gérard Larcher est réélu à la tête du Sénat et se positionne comme incontournable

Informations pratiques

P

La bande

Tous les droits sont réservés par Les Echos pour l'année 2023.