Le lien intergénérationnel se distend : les relations entre générations s’amenuisent

0
82

Selon l'enquête annuelle des Petits Frères des Pauvres, publiée aujourd'hui, environ 25% des personnes âgées affirment avoir moins de contact avec leurs enfants et petits-enfants qu'auparavant. De plus, plus de la moitié des jeunes déclarent avoir moins d'interactions avec leurs grands-parents.

D'après Les Echos

Les Petits Frères des Pauvres ont publié leur 8e baromètre annuel aujourd'hui et en ont conclu que le lien intergénérationnel se fragilise. Cette association, qui combat l'isolement des personnes âgées, s'est intéressée aux relations entre les différentes générations dans un contexte marqué par de multiples crises (Covid, problèmes liés aux retraites, dérèglement climatique) qui risquent de détériorer ce lien.

D'après une enquête menée par l'institut CSA, qui a interrogé 1 500 personnes âgées de 60 ans et plus ainsi que 1 000 jeunes âgés de 18 à 30 ans, il ressort tout d'abord que la plupart des relations intergénérationnelles sont familiales, et que 97 % des personnes âgées de 60 ans et plus ont des contacts avec leurs petits-enfants. Cependant, un quart des personnes interrogées affirment voir moins souvent leurs enfants et petits-enfants qu'auparavant. De plus, plus de la moitié des jeunes déclarent voir moins souvent leurs grands-parents qu'auparavant, comme le révèle également l'enquête intitulée "Isolement des personnes âgées et liens entre générations".

Les personnes âgées de 60 à 69 ans entretiennent des relations étroites.

Les moments importants tels que les événements familiaux, les vacances et la garde d'enfants sont des occasions privilégiées pour les différentes générations de passer du temps ensemble. Cependant, c'est entre 60 et 69 ans que les liens sont les plus forts. Les seniors, qui ont généralement plus de disponibilité, sont plus enclins à prendre soin de leurs petits-enfants.

Voici également quelques articles intéressants à lire :

Les start-up qui favorisent les relations intergénérationnelles.

ANALYSE – Les meilleures méthodes pour collaborer de manière efficace avec quatre générations de travailleurs.

Les liens familiaux se détériorent chez les personnes âgées de plus de 80 ans. Selon Isabelle Sénécal, responsable du plaidoyer de l'association, cela est dû à leur mobilité réduite, à leur incapacité à conduire, à l'inadaptation des transports en commun et à leur entrée en Ehpad. De plus, c'est à ce moment-là que les petits-enfants, âgés de 18 à 30 ans, s'éloignent en raison de leurs études ou de leur travail dans d'autres régions ou à l'étranger. Ils se concentrent alors sur leur propre vie et sur l'éducation de leurs propres enfants.

La principale difficulté pour établir des contacts est l'éloignement géographique et les difficultés liées à la mobilité, selon l'association. Afin de favoriser les liens, les Petits Frères des Pauvres suggèrent de faciliter la mobilité des personnes âgées. Ils recommandent également une tarification spéciale pour les familles élargies, y compris les grands-parents, pour les transports tels que les billets SNCF, les séjours en résidences de vacances et les tarifs d'entrée aux musées.

Selon les résultats de l'enquête, il est clair que les jeunes et les personnes âgées ont une réelle volonté de créer et de maintenir des liens intergénérationnels. L'association fait remarquer que les jeunes et les vieux ne sont pas indifférents aux liens qui les unissent.

Le besoin de socialiser avec des personnes plus jeunes ou plus âgées que soi demeure important : 52% des jeunes souhaitent avoir davantage de liens avec les personnes âgées, tandis que 44% des personnes de 60 ans et plus souhaitent la même chose avec les jeunes. Cependant, chaque groupe a le sentiment de ne pas intéresser l'autre, ce qui est regrettable selon Isabelle Sénécal. Environ 2,5 millions de personnes âgées n'ont ni enfant ni aucun contact avec eux.

Le maintien des seniors dans le monde du travail et le soutien aux commerces de proximité sont des éléments importants pour favoriser les échanges intergénérationnels en dehors de la famille. Les Petits Frères des Pauvres proposent ainsi de promouvoir le maintien des seniors dans leur emploi et de mettre en place des programmes de tutorat ou de mentorat. En dehors de la famille et du travail, les associations et le voisinage sont des lieux de rencontre privilégiés.

En savoir plus :

STATISTIQUES – Un sixième des personnes âgées ne sont ni employées ni à la retraite.

Analyse – Focus sur certaines méthodes efficaces pour encourager l'emploi des travailleurs âgés.

L'organisation recommande de soutenir les magasins locaux, qui servent de points de rencontre intergénérationnels. Elle suggère également la création de cafés à proximité des maisons de retraite, ainsi que l'ouverture de lieux de restauration collective pour les personnes âgées. De plus, elle propose la mise en place de "conseils des jeunes et des seniors" dans les villes, afin de favoriser les échanges entre les différentes générations.

Préférer le bénévolat aux services payants

L'isolement est une conséquence de la précarité, que ce soit chez les jeunes ou les personnes âgées. Ceux qui ont un faible revenu ont moins de chances de se rapprocher des autres, de se déplacer ou de manger au restaurant. L'organisation recommande de sensibiliser les jeunes à l'importance des liens intergénérationnels. C'est pourquoi elle lance un programme de sensibilisation en milieu scolaire en octobre, axé sur le vieillissement et la lutte contre la discrimination basée sur l'âge.

L'organisation recommande également de promouvoir le volontariat chez les jeunes, en particulier grâce au Service civique solidarité senior (SC2S), qui a été créé en 2021. Entre août 2022 et juillet 2023, 4 500 jeunes se sont engagés dans des missions auprès de 70 000 personnes âgées. Cependant, elle met en garde contre l'utilisation de l'intergénérationnel comme argument commercial pour des services payants, tels que les visites de courtoisie à domicile, les micro-crèches dans les Ehpad ou la cohabitation intergénérationnelle solidaire.

D'après une dépêche de l

Comment s'adapter dans un environnement complexe ?

Nos vidéos

Le premier sous-marin construit à Taïwan est dévoilé

Les Arméniens du Haut-Karabakh fuient massivement la région

Les anciens tunnels utilisés par les agents secrets à Londres pourraient devenir une attraction touristique

4 choses à savoir sur les chars américains Abrams livrés à l'Ukraine

Les articles les plus lus

50 "leviers" pour la planification écologique dans tous les secteurs

Bruno Le Maire est prêt à revoir le calendrier concernant l'interdiction de louer des passoires thermiques

Emmanuel Macron défend une écologie "accessible" pour ne pas perturber les Français

À la une

Certaines communes augmentent la taxe d'habitation sur les résidences secondaires

Les hôteliers franciliens sont mécontents de la triplement de la taxe de séjour

Les changements au 1er octobre concernent le gaz, les aides au logement et la quantité de sel dans le pain

Société

Les changements au 1er octobre concernent le gaz, les aides au logement et la quantité de sel dans le pain

Un plan pour replanter des dizaines de milliers de kilomètres de haies est en place

Seulement un enseignant sur quatre est volontaire pour les nouvelles missions

Pratique

P

La compagnie

La trou

Tous les droits sont réservés par Les Echos pour l'année 2023.