Gabriel Attal annonce un calendrier chargé pour des mesures prioritaires sur le travail, la santé et le logement

0
12

Gabriel Attal s'engage à prendre des mesures de manière continue dans les domaines du travail, de la santé et du logement. Le Premier ministre prévoit un calendrier chargé dès le printemps, avec des moments importants. L'objectif ultime est de rester maîtres de notre destin et de nos vies.

Selon le journal Les Echos

Selon le Premier ministre Gabriel Attal, le gouvernement sera très actif dans les mois à venir avec un « printemps des urgences », un « été de progrès sociaux » et un « automne du travail ». Dans une interview au « Parisien », il explique son calendrier et sa feuille de route, dans l'optique de tourner la page du difficile remaniement. Son objectif principal est de garder le contrôle de notre destin et de nos vies, donc il affirme qu'il n'y aura aucun moment de répit dans l'action gouvernementale. Chaque moment aura ses propres priorités.

Pendant le printemps, une attention particulière sera accordée à résoudre divers problèmes urgents, y compris celui de l'agriculture. Gabriel Attal, qui a déjà fait plusieurs déclarations pour apaiser la colère des agriculteurs, rencontrera les représentants des agriculteurs en début de semaine. L'objectif sera de discuter du projet de loi d'orientation agricole qui sera présenté lors du Salon de l'agriculture.

La priorité concerne également l'économie. Gabriel Attal souhaite « supprimer progressivement les obstacles qui entravent les Français » et annonce qu'un projet de « deuxième loi Macron » sera présenté avant l'été « afin de favoriser l'activité économique, la croissance et le développement industriel ». L'allègement des réglementations fera partie de cette démarche : « les réglementations pèsent à hauteur de 60 milliards d'euros de pertes économiques pour nos entreprises. Il ne s'agit évidemment pas de toutes les éliminer. Mais nous pouvons vraiment simplifier », explique-t-il.

La prise en charge et les mesures punitives pour les jeunes sont également une priorité du gouvernement au printemps. Le Premier ministre exprime sa préoccupation face au nombre élevé de jeunes en situation de vulnérabilité, qui ont perdu leurs repères et souffrent de syndromes dépressifs, certains allant même jusqu'à avoir des pensées suicidaires. Il confirme ainsi son intention d'améliorer les salaires des infirmiers scolaires.

Consultez également :

DOSSIER – Informations essentielles sur le gouvernement dirigé par Gabriel Attal.

Analyse – Gabriel Attal souhaite "libérer" et "simplifier" la France.

En réaction aux troubles de l'année dernière, Gabriel Attal prévoit aussi, pour le printemps, de mettre en place des mesures concernant la justice des mineurs afin d'ajuster nos sanctions pour les plus jeunes. La lutte contre le trafic de drogue est également une priorité, avec l'annonce dès le mois de mars d'un nouveau plan de lutte contre les stupéfiants axé sur les villes de taille moyenne.

En ce qui concerne le défi "très difficile mais pas impossible" de contrôler les écrans pour les plus jeunes, le chef du gouvernement compte sur la collaboration des plateformes afin qu'elles mettent en place "une véritable protection numérique". Sinon, l'État se verra contraint de prendre des mesures contraignantes. Facebook, Twitter, TikTok et d'autres sont conscients de l'importance de leur réputation et seront prêts à coopérer, affirme-t-il.

La priorité est donnée à la solidarité

Une autre mesure urgente concerne le domaine du logement : Gabriel Attal annonce que d'ici quelques jours, nous présenterons 20 régions où nous simplifierons considérablement toutes les démarches nécessaires pour construire des logements rapidement. De plus, une modification de la loi Solidarité et renouvellement urbain (SRU), qui impose des quotas de logements sociaux dans certaines communes, sera présentée avant l'été.

Aussi à lire:

Statistiques – Le marché de l'immobilier locatif français est en crise en raison de la pénurie de logements et de l'augmentation des loyers.

STATISTIQUES – Logement en France : 7 chiffres surprenants sur l'immobilier

Pendant sa période de "progrès sociaux" estivale, Gabriel Attal se concentrera sur la santé. Il déclare : "Comme je l'ai déjà mentionné, cet été, il y aura un SAS dans tous les départements. Ce service d'accès aux soins permettra aux personnes d'appeler le 15 et d'être orientées vers un professionnel de santé en ville ou à l'hôpital". Il ajoute cependant : "Je n'écarte pas la possibilité de réintroduire des obligations de garde".

Le chef du gouvernement s'engage également à progresser en ce qui concerne la solidarité "à la source". "À la fin de l'été, nous allons tester la pré-remplissage des formulaires de demande de la prime d'activité et du RSA afin de lutter contre la fraude et le non-recours. Nous prévoyons de généraliser cette pratique d'ici 2025", affirme-t-il.

Une rentrée bien remplie à l'école

Enfin, la rentrée est là, marquant le début d'une nouvelle phase de réformes sur le marché du travail. Un projet de loi pour l'acte II de cette réforme sera mis en place. Gabriel Attal exprime son souhait de voir avancer la réforme de l'assurance chômage afin d'encourager le retour à l'emploi et de réduire l'écart entre travail et inactivité. Il souhaite également suivre de près les négociations en cours avec les partenaires sociaux.

Aussi à lire:

Entrevue – Le président de l'Unédic met en garde contre la menace qui pèse sur le modèle de l'assurance-chômage.

La rentrée scolaire sera également marquée par d'importants changements, tels que la mise en place de mesures fortes comme le "choc des connaissances et des groupes de niveau en 6e et en 5e", ainsi que "le pouvoir décisionnel final accordé à l'équipe pédagogique pour les redoublements". De plus, certains établissements vont expérimenter le port de l'uniforme.

Le journal Les Echos

Nouveauté : découvrez nos offres Premium !

Nos vidéos

Des agriculteurs italiens se dirigent vers Rome pour exprimer leurs revendications

L'agriculture : 1 000 tracteurs bloquent le quartier européen de Bruxelles

Des agriculteurs à Rungis : "Nos dirigeants ne doivent pas penser que nous allons rester passifs"

La NASA dévoile des images époustouflantes de galaxies spirales

Les articles les plus lus

Affaire des assistants parlementaires : François Bayrou et le Modem font face à la justice

Robert Badinter : la lutte jusqu'à la mort

Le gouvernement Attal : Les Républicains craignent de nouvelles défections

À la une

Gabriel Attal face au défi d'obtenir des résultats concrets rapidement

Édouard Philippe contraint de sortir (un peu) de l'ombre

OTAN : Trump encourage la Russie à attaquer les mauvais payeurs

Politique

Nicolas Dupont-Aignan demande la fin du droit du sol en France

Édouard Philippe contraint de sortir (un peu) de l'ombre

Travail, santé, logement… Gabriel Attal promet d'enchaîner les mesures sans interruption

Pratique

P

L'Ensemble

Tous les droits sont réservés par Les Echos pour l'année 2024.