La confiance en Emmanuel Macron diminue et les préoccupations concernant l’inflation et l’immigration augmentent chez les Français

0
26

ENQUÊTE EXCLUSIVE – Emmanuel Macron a du mal à regagner de la popularité auprès du public

La confiance envers le président de la République diminue encore de 1 point en octobre, atteignant 27 %, selon le sondage Elabe pour "Les Echos". L'inflation et l'immigration sont deux sujets majeurs de mécontentement parmi les Français.

Par Isabelle Ficek

Mon

Selon le baromètre Elabe pour « Les Echos », seulement 27 % des Français ont confiance en le président de la République pour résoudre efficacement les problèmes qui se posent au pays ce mois-ci. Cette cote a diminué d'1 point par rapport à septembre. Depuis la réforme des retraites, cela fait sept mois consécutifs que la cote d'Emmanuel Macron est en dessous de 30 %, ce qui est assez bas, note Bernard Sananès, le président d'Elabe. Il n'a pas réussi à inverser cette tendance.

La liste des problèmes est très variée, mais deux sujets sont particulièrement importants ce mois-ci. Il n'est pas surprenant que l'inflation soit l'un d'entre eux. Les gens se plaignent fréquemment de l'augmentation des prix, du coût de la vie élevé et des difficultés économiques. Un autre sujet qui revient souvent est l'immigration, ce qui est en partie dû à l'effet Lampedusa. En fait, il est plus présent que la question de la sécurité, donnant l'impression que rien n'est sous contrôle.

La base électorale d'Emmanuel Macron reste solide. L'inflation et les questions liées à la sécurité sont les principaux facteurs qui contribuent à l'érosion de la confiance des retraités envers lui. Bien que cette érosion soit plus importante que celle observée chez l'ensemble des Français, elle a diminué de 6 points en trois mois, atteignant ainsi 33%. De plus, la confiance envers le président de la République diminue davantage dans les villes moyennes et les petites villes, où le coût des déplacements en voiture, y compris les pleins d'essence, pèse plus lourdement.

Cependant, une bonne nouvelle pour Emmanuel Macron est que sa base électorale reste solide. Les personnes qui ont voté pour lui au premier tour de la dernière élection présidentielle continuent de le soutenir à un taux de 77%.

Personne ne lui donne crédit pour aucune action ou mesure

Selon Bernard Sananès, parmi les personnes qui lui font confiance, deux qualités sont reconnues chez lui : le courage et la crédibilité. Cependant, il n'est pas attribué à lui-même aucune action ou mesure. En parlant de tout sans cesse, il n'est pas vraiment associé à grand-chose. Depuis la rentrée, le président de la République a effectivement exprimé son opinion sur de nombreux sujets, allant de la visite de Charles III à celle du pape, en passant par l'indemnité carburant travailleur, la Constitution, la planification écologique, les brigades de gendarmerie, Lampedusa… mais sans grand impact.

Aussi à lire:

ENTRETIEN – Gilbert Cette : "L'inflation se maintient plus solidement en France que dans d'autres pays"

La Première ministre Elisabeth Borne subit de lourdes conséquences à cause de l'inflation et en particulier de l'échec de sa proposition de vente à perte du carburant. Sa popularité est en baisse, avec un taux de confiance de 23% – une baisse de 1 point en un mois et de 3 points en deux mois. Elle est même devenue minoritaire parmi les électeurs du second tour d'Emmanuel Macron lors de la dernière élection présidentielle. Les sondés estiment que l'État ne fait pas suffisamment d'efforts en ce qui concerne les carburants.

Selon Bernard Sananès, Elisabeth Borne connait une baisse significative (-5 points) de popularité auprès des professions intermédiaires et des classes moyennes. Cela constitue une alerte.

Ne manquez pas non plus chaque mois l'évolution de la confiance accordée à Emmanuel Macron et Elisabeth Borne, ainsi que le classement de popularité des personnalités politiques.

Voici les résultats complets du baromètre politique Elabe pour le journal « Les Echos ».

Par Isabelle Ficek

Comment s'adapter dans un environnement complexe ?

Nos vidéos

Ces images satellites qui montrent comment la population du Haut-Karabakh a diminué

Un groupe de migrants essaye d'atteindre la frontière entre le Mexique et les États-Unis

Pourquoi la Chine a financé le premier train à grande vitesse en Indonésie ?

Taïwan présente son tout premier sous-marin construit sur l'île

Les articles les plus lus

Référendum, IVG… ce que Macron a dit devant le Conseil constitutionnel

Emmanuel Macron sur le terrain pour répondre à l'augmentation de la délinquance

La réforme constitutionnelle, un défi périlleux pour Macron

À la une

Industrie : quels sont les gagnants et les perdants de l'inflation ?

Un mur et des expulsions : la politique confuse de Joe Biden sur l'immigration

Yves Bernaert en mission pour sauver Atos

Emmanuel Macron président

SONDAGE EXCLUSIF – Emmanuel Macron a du mal à regagner de la popularité

Emmanuel Macron avance avec prudence sur la réforme constitutionnelle

Référendum : se préparer avant de l'utiliser

Pratique

P

L'Ensemble

Tous les droits sont réservés par Les Echos pour l'année 2023.